Vous êtes un Particulier

Conseils d'entretien

Loi nome

 

Conçue pour un usage fréquent et pour des moments de pleine détente, la collection de résidences mobiles proposée par mobil-home Rideau utilise des matériaux robustes et très simples d’entretien. Suivez le guide…

 

1. Bâches et bardages extérieurs

Les bardages en vinyle :

Le recours au jet d’eau est la façon la plus simple de nettoyer les lames de vinyle, cette opération devant se faire au moins 1 fois par an. Prohibez l’usage de produits très agressifs comme certains détergents ménagers, ou autres substances fortement basiques ou acides. Il est également important de proscrire les tampons abrasifs grossiers tels que la paille de fer ou le papier émeri. En cas d’altération d’une lame, son remplacement est facile. Pour cela, contactez le SAV.

Les bardages en bois :

Comme le pin utilisé par mobil-home Rideau est traité à coeur contre les agressions extérieures, nul besoin de l’entretenir. Seul le bois brut peut éventuellement faire l’objet d’un traitement annuel au dégriseur.

 

2. Toiture et gouttières

Les tôles typées tuiles offrent une excellente résistance aux UV, à l’abrasion et à la corrosion. Seul un rinçage à l’eau claire est nécessaire pour enlever les traces de sel lorsque le camping est situé en bordure de mer. Ce rinçage est à faire 1 fois par an.
Comme pour la maison, l’entretien des gouttières d’un mobil-home se doit d’être rigoureux et régulier. 2 fois par an au moins, enlevez les feuilles et débris pouvant obstruer les gouttières de façon à éviter tout risque de débordement et donc d’infiltration d’eau.

 

3. Equipements et revêtements intérieurs

Les cloisons intérieures sont à laver de temps en temps avec du savon et de l’eau. Pour cela, évitez tout produit agressif. 
Le linoléum “grand passage” bénéficie d’un traitement Pureclean NF classe A+. Ce traitement de surface ultra-résistant constitue une véritable barrière contre les agents extérieurs. Les tâches, rayures, encrassement, moisissures et autres bactéries ne se fi xent pas sur/dans le revêtement. Ils restent en surface, ce qui permet un entretien plus aisé. Ce type de revêtement ne nécessite donc qu’un lessivage simple avec de l’eau savonneuse ou un détergent doux. N’utilisez ni produit ou détergent abrasif, ni eau de javel.
Les douches et les lavabos sont à nettoyer avec une solution composée d’eau tiède et d’un détergent doux. Ne pas utiliser de solvant comme l’acétone ou le White-Spirit ou de produit abrasif de type poudre à récurer. 
Les éléments en inox, comme la robinetterie et l’évier de la cuisine, sont à laver régulièrement avec une eau tiède vinaigrée
ou citronnée suivie d’un rinçage. Vous pouvez aussi utiliser un produit "spécial inox" à appliquer sur une éponge. 
Le mobilier doit régulièrement être dépoussiéré puis nettoyé à l’aide d’un chiffon humide. En cas de tâches plus tenaces, comme des projections graisseuses par exemple, un nettoyage peut se faire avec du savon additionné à de l’eau chaude. 
La coussinerie et les rideaux sont à laver à froid ou à sec.
Si vous avez des équipements, accessoires ou revêtements abîmés ou tâchés, n’hésitez pas à les remplacer via le site SAV de commande en ligne (www.mobilhome-rideau.com).

 

4. Eau

Vérifiez que la notice du chauffe-eau vous a bien été livrée avec votre mobil-home. Vous devez l’exiger si vous ne l’avez pas en votre possession.
Un chauffe-eau électrique nécessite peu d’entretien. Pour les régions où l’eau est très calcaire, mobil-home Rideau vous recommande de vous équiper d’un adoucisseur d’eau. 1 à 2 fois par mois, manoeuvrez le groupe de sécurité afi n de retirer les dépôts de tartre et de vérifi er qu’il ne soit pas bloqué.
Conformément au décret 2009-649 du 9 juin 2009 et à l’arrêté du 15 septembre 2009, faites procéder à un contrôle annuel des équipements par un spécialiste.
En hiver, en raison du froid, n’oubliez pas de purger le circuit d’eau pour éviter la détérioration de la tuyauterie.

 

5. Gaz

L’ensemble des systèmes gaz doit être vérifié annuellement par un représentant agréé. Il effectuera aussi l’entretien périodique obligatoire et l’inspection des raccords de tuyauterie pour vérifier leurs fixations et leur bon état général. Cet entretien s’entend aussi pour le chauffe-eau gaz quand ce dernier est installé dans le mobil-home. L’entretien du chauffe-eau gaz doit être confié à la société e.l.m. leblanc disponible au 0 820 00 6000 (0.118 € TTC / mn).
Vérifiez l’état du détendeur tous les ans et changez-le si nécessaire. Utilisez un détendeur identique à celui déjà installé.
Ne pas utiliser les logements des bouteilles de gaz pour stocker d’autres équipements. Les bouteilles de gaz doivent être posées à l’extérieur avec le flexible le plus court possible, sans utiliser de rallonge. Veillez à ce que les robinets des bouteilles vides soient fermés et débranchés.
Après avoir changé une bouteille, il est nécessaire de purger le circuit en manipulant lentement les robinets détendeurs et en allumant la plaque de cuisson puis le chauffe-eau. 
Ne jamais rechercher une fuite de gaz avec une flamme. 

En cas de perforation ou de détérioration, procédez au changement de la pièce concernée, cette pièce de rechange devant être conforme aux normes en vigueur.
Le mauvais usage ou le manque d’entretien risque de rendre l’équipement du système de gaz dangereux.
Respectez tous les modes d’emploi et faites toutes les réparations nécessaires par des représentants agréés.


6. Électricité

Pour les convecteurs, se reporter à la notice des appareils.
N’obstruez jamais partiellement ou totalement les grilles de l’appareil, il risque de surchauffer.
N’introduisez ni objets ni papiers dans l’appareil de chauffage. Toute intervention sur l’appareil doit être effectuée par un représentant agréé.
N’autorisez personne à modifier les systèmes électriques et les appareils, sauf un représentant agréé.
Faites inspecter et tester les systèmes électriques régulièrement par un représentant agréé.

 

7. Ventilation et condensation

Une bonne ventilation du mobil-home est nécessaire au quotidien. Cela s’entend tout particulièrement lors de 2 temps forts du séjour en mobil-home des vacanciers : au moment de cuisiner et de se doucher.
Les fenêtres doivent en outre être régulièrement et partiellement ouvertes afin d’accroître l’effet des ventilations fixes et naturelles qui se situent sous les lits et les penderies des chambres, sous les meubles de cuisine et au niveau des fenêtres et des portes. Ces systèmes de ventilation disposent de grilles de protection. Ces grilles doivent toujours être propres et libérées de toute entrave.
Par temps froid, allumez le chauffage au maximum pour enlever l’humidité et empêcher la condensation. Vous pouvez aussi vous doter d’un déshumidificateur qui supprimera les odeurs sur les vêtements et les tissus.

 

8. Hivernage : ventilation et stockage

Stockez vos coussins sur le côté afi n de les aérer. Faites de même avec les matelas en prenant garde de les éloigner des cloisons pour que l’air circule bien. Stockez tous les tissus hors des mobil-homes, dans une pièce sèche et chauffée.
Nettoyez et videz le réfrigérateur et laissez-en la porte ouverte. Comme pour le réfrigérateur, laissez les portes des meubles et des penderies ouvertes. Les portes des différentes pièces doivent également être ouvertes et bloquées par des cale-portes. 
Ne laissez aucune trace de nourriture, et ce, quel qu’en soit le conditionnement.
Ne pas recouvrir votre mobil-home de bâches car cela provoque de la condensation et pour les mêmes raisons, n’obstruez pas les aérateurs.
N’hésitez pas à utiliser des produits absorbeurs d’humidité. 
Assurez-vous que toutes les fenêtres soient bien fermées.

 

9. Hivernage : eau, gaz, électricité

Eau

Si le mobil-home n’est pas occupé l’hiver, il est impératif de suivre la procédure suivante :

  • Fermez l’arrivée d’eau et débranchez l’alimentation.
  • Vidangez le circuit en ouvrant le robinet situé sous le mobil-home (à côté de l’arrivée).
  • Ouvrez tous les mélangeurs (chaud et froid) et posez la pomme de douche dans le bac à douche pour évacuer l’eau.
  • Pour le chauffe-eau, coupez l’alimentation électrique et l’arrivée d’eau froide, ouvrez les mitigeurs d’eau chaude et vidangez grâce à la manette du groupe de sécurité.
  • Videz la chasse d’eau et la cuvette des WC et mettez de l’antigel au fond de celle-ci. Faites de même dans les siphons d’évier, de vasque et de douche.


Gaz

Fermez le robinet de la bouteille de gaz et rangez-la à l’abri, en dehors du mobil-home.


Électricité

Coupez l’électricité au disjoncteur.
 

10. Hivernage : remise en service de votre mobi-home

Les points d’eau qui restent inutilisés longtemps sont particulièrement sujets aux contaminations par la légionnelle. La règle est de laisser couler l’eau pendant quelques minutes avant de l’utiliser. Détartrez et désinfectez les éléments de robinetterie : pommeaux de douche, brise-jets, joints de flexibles. Si ces éléments sont usés, n’hésitez pas à les remplacer (tous les 2 ans environ).
Attention : testez bien votre mobil-home lors de la remise en eau afin de pallier à tout problème de fuite. Les fuites peuvent en effet causer de graves dommages à votre mobil-home (humidité, détérioration de votre plancher, du mobilier etc.). L’idéal serait de passer un mouchoir propre ou une feuille d’essuie-tout à chaque raccord afin de détecter une fuite d’eau qui ne se verrait pas à l’oeil nu…
En option, mobil-home Rideau peut vous proposer un compteur d’eau qui vous sera utile pour détecter toute fuite lors de la remise en service de votre mobil-home.
Pour un hivernage simplifié, pensez à la solution de mobil-home connecté MOB’I® qui vous permet de piloter votre mobil-home à distance. MOB’I® est LA SOLUTION pour obtenir plus de confort, plus de sécurité, plus de services et plus d’économies d’énergie…
Bon à savoir : un mobil-home équipé d’une solution MOB’I® sera plus durable qu’un mobil-home non équipé et s’entretiendra plus facilement.