Vous êtes
un professionnel ?

Vous êtes
un particulier ?

FAQ - Questions fréquemment posées

Un mobil home est régi par le Décret 2007-18 du 5 janvier 2007, selon la norme Afnor 56-410, un mobil-home se définit comme :

  • Un véhicule de loisirs habitable et transportable qui conserve ses moyens de mobilité afin d’être déplacé par traction.
  • Destiné à une occupation temporaire ou saisonnière non soumise aux exigences de la construction traditionnelle en dur (garantie décennale…)

La résidence mobile doit conserver en permanence ses moyens de mobilité (roues, barre de traction) et pouvoir se déplacer facilement sans être entravée en périphérie par des constructions en dur (non mobiles). Sa superficie ne peut excéder 40 m² et sa surface ne peut excéder 30% du terrain.

Votre résidence mobile devra être installée exclusivement sur un terrain de camping de 1 à 4 étoiles ou parc résidentiel de loisirs spécialement équipés, adaptés et autorisés pour les recevoir. En dehors de ces derniers, votre mobil-home perdra son statut de résidence mobile et son installation risquera d’être interdite. Notre réseau de revendeurs reste à votre disposition pour vous proposer des emplacements sur différents campings ou parc résidentiel de loisirs (PRL) présents dans votre région.

Assimilé à un véhicule de loisirs et non à une construction, votre mobil-home n’est assujetti à aucune taxe d’habitation, à condition de conserver ses moyens de mobilité. Elle ne sera soumise qu’à la traditionnelle taxe de séjour.

La norme Européenne EN 1647, établie par le Comité Européen de Normalisation, a pour objectif d’assurer la sécurité et la santé des personnes utilisant les résidences mobiles en fixant les exigences minimales relatives notamment aux issues de secours, à la ventilation, aux zones de risques entourant les appareils ménagers, ainsi qu’à l’installation et à l’utilisation des gaz de pétrole liquéfié et des combustibles liquides.
La norme EN 1647 assure que nos modèles et l’ensemble des options répondent à des standards de qualité et de sécurité reconnus.

Oui vous pouvez bien entendu opter pour une climatisation.

Suite à une demande auprès de votre revendeur ou distributeur Mobile-Home Rideau, le service SAV propose l’achat et l’installation des volets roulants suivants les modèles concernés dans plusieurs coloris au choix.

Selon la norme Afnor 56-410 qui définit le mobil-home, il doit pouvoir en permanence être facilement retiré de son emplacement par l’un des quatre côtés. Par conséquent, vous ne pouvez pas aménager votre mobil-home d’une terrasse en béton, d’une véranda en parpaings ou autre installation en « dur » (clôture, abris de jardin) si cela remet en cause la mobilité de votre résidence. Seuls les terrasses et les auvents démontables, qui n’entravent pas cette faculté à se mouvoir sont autorisés. De plus selon le décret du 28 septembre 2007 (article 111-7), dans le calcul du coefficient d’occupation au sol (COS) qui correspond à la superficie extérieure d’occupation au sol de votre mobil-home, les auvents et terrasses amovibles sont exclus.

La société Mobil-Home Rideau est un fabricant de mobil-home. Elle ne commercialise pas en direct ses produits aux particuliers, mais via un réseau de points de vente partenaires de deux types :

  • les distributeurs : Sociétés indépendantes commercialisant les mobil-homes RIDEAU et pouvant vous proposer des emplacements de campings où l'installer. Le distributeur a en effet passé un accord avec plusieurs campings de sa région et peut donc vous proposer différents choix d'emplacements de terrain de camping selon vos attentes. Professionnel des loisirs, il vous proposera l'achat d'un mobil-home "clés en main, livré, installé" (mobil-home, livraison, calage sur place, financement et SAV) Il a de plus généralement plusieurs modèles en expositions (pas nécessairement tous), participe à différentes foires régionales, gère un stock de pièces SAV et possède une expertise de plusieurs années. Les distributeurs peuvent aussi vous faire parfois une offre de reprise de votre mobil-home d'occasion. Un conseil : contactez le distributeur le plus proche du futur lieu d’implantation (camping ou PRL) de votre mobil-home. En effet le distributeur vous propose des emplacements dans des campings partenaires de sa région géographique uniquement. Si dans le département désiré, aucun distributeur n’apparaît, contactez le distributeur du (des) département(s) le(s) plus proche(s).
  • les campings revendeurs : ils gèrent directement la vente de mobil-homes aux particuliers sur leur terrain, sans intermédiaire. Dans ce cas, si vous voulez vous installer sur ce camping, vous êtes obligés de passer par lui (et parfois même de choisir telle marque ou tel modèle qu'ils préconisent). Ils ont généralement pas ou peu de modèles exposés et ne font presque jamais de reprise d'occasions. Certains de ces campings sont regroupés au sein de chaines : France Loc, ULM, Vagues Océanes, Flower…

Oui renseignez-vous chez nos distributeurs afin de connaître nos occasions.

Il faut prendre en compte pour le calcul :

  1. l’achat du mobil-home lui-même, de ses options et des ses accessoires (comme une terrasse)
  2. le type de modèle et ses options
  3. le transport de l’usine au camping de destination
  4. l’installation (calage, raccordement, grutage si nécessaire...)
  5. les autres frais (viabilisation de la parcelle, frais de dossier, droits d'entrée...)
  6. le coût de location de la parcelle du camping à l’année.

Le transport de votre résidence mobile doit obligatoirement s'effectuer par un convoi exceptionnel. L’opération est donc onéreuse, son montant pouvant grandement varier selon la distance à parcourir depuis l'usine de fabrication jusqu’au camping de destination. Le revendeur à qui vous achetez votre mobil-home contactera pour vous une société spécialisée dans le convoi exceptionnel qui l’acheminera sur le camping.

Voici les étapes de l'installation d’un mobil-home sur un emplacement de terrain de camping :

  • déplacement de la zone de déchargement à l’emplacement en le tractant avec un engin adapté (tracteur, 4x4…)
  • calage de niveau sur 10 à 12 points sur des parpaings avec les vérins de calage
  • installation sous le mobil-home un réseau d’évacuation des eaux usées
  • branchement du réseau d’eau usée sur le tout à l’égout
  • raccordement du mobil-home sur le compteur électrique de l’emplacement
  • branchement du mobil-home sur les bouteilles de gaz ou le réseau de gaz enterré Lorsque la parcelle de terrain est déjà viabilisée (c’est à dire que les réseaux de branchement d’eau, de gaz et d’électricité ont déjà été installés sur la parcelle), l’installation a un coût qui peut varier selon l'accessibilité et la configuration du terrain (arbres, pente, nature du sol..) et plus selon l’aménagement paysager (pelouse, arrosage intégrée…)

Si la parcelle n’est pas viabilisée ou si son accès difficile rend un grutage obligatoire, la facture peut rapidement augmenter..

Un droit d’entrée peut être exigé par le camping ou le PRL où vous souhaitez installer votre mobil-home. Son montant dépend de chaque site, de ses prestations, son classement, sa situation géographique etc... Ce droit d’entrée (appelé parfois commission) est payable uniquement l’année d’installation de votre mobil-home et couvre souvent les frais de dossier, d’enregistrement et de remise en état de votre emplacement.
Ces droits d’entrée seront souvent inclus dès le départ dans le tarif indiqué du mobil-home ou ajoutés en plus sur la facture finale. Si vous passez par un distributeur, celui ci l’aura généralement inclus dans votre devis et se chargera de le redistribuer au camping choisi.
Pour éviter toute surprise, préférez toujours un devis total "clés en main" et comparez plusieurs destinations.

Son montant dépend de sa taille, sa situation et de chaque camping (selon ses prestations, son classement, sa situation géographique, etc...)
Le contrat de location d’un emplacement, signé avec le propriétaire du terrain, est habituellement d’un an avec tacite reconduction. Il détaille le montant du loyer, les dates d’ouvertures du camping, le détail des charges et les obligations de chaque partie.
Celui-ci est important, avec le règlement intérieur du camping auquel vous serez soumis, car il orchestrera vos relations avec le propriétaire de campings pendant des années.

La souscription d'une assurance pour votre mobil-home est nécessaire. Votre assureur peut vous proposer deux types de contrat : de type "caravane" (hors trajets routiers) ou de type "habitation individuelle". Une garantie essentielle contre les risques du quotidien : incendie, intempéries, vol, dommages électriques, dégât des eaux, bris de glace, etc. Nous vous conseillons de prendre contact avec votre propre assureur et de prévoir un contrat d’entretien pour votre chauffe-eau.

Vous avez accès à votre mobil-home à l’année quand ils sont installés sur les campings et parcs résidentiels de loisirs ouverts à l’année. En revanche, vous ne pouvez pas utiliser votre mobil-home comme résidence principale.

Oui, il s'agit du modèle Andaro, accessible en fauteuil roulant, labellisé Tourisme et Handicap.

D’un point de vue légal, un mobil-home doit être installé sur un terrain de camping, PRL ou village de vacances pour conserver son statut légal de mobil-home et les avantages liés (pas de taxe d’habitation et foncière par exemple).

Lors du choix de votre emplacement, vérifiez quel ampérage est disponible et si vous pouvez équiper votre mobil-home d’une option lave-vaisselle ou lave-linge. Pour cela, il vous faudra au minimum 16 à 20 ampères et que le règlement intérieur du camping vous l’autorise.

On peut estimer que la structure d’un mobil-home a une durée de vie de 15 à 20 ans. Cependant, après 10 ans, l’usure naturelle des meubles, sols et rideaux rend le mobil-home un peu obsolète. Vous pouvez nous contacter pour lui redonner des couleurs plus actuelles.

Depuis 2010, l'éco-organisme Eco MH se charge gratuitement d'acheminer le vieux mobil-home dans un centre agréé, pour le détruire en respectant toutes les normes de recyclage en vigueur.

Vous devez penser à mettre votre mobil home en hivernage, purger le chauffe-eau et le circuit d’eau.

Votre revendeur ou un distributeur Mobile-Home Rideau (voir réseau). Cependant, après 5 ans, certaines pièces (en particulier le mobilier) peuvent ne plus être disponibles.

Lorsque vous achetez un mobil-home à un revendeur Mobil-Home Rideau, celui-ci signera avec vous un contrat de vente qui établit les conditions générales de vente et de garantie. Seules les conditions de garantie s’appliqueront à votre mobil-home. Pour tout problème de SAV, le revendeur avec qui vous avez signé votre contrat sera votre interlocuteur dédié. Il devra examiner votre demande de SAV, expertiser la nature et la cause de votre problème, commander les éventuelles pièces détachées (les revendeurs ont souvent un stock permanent), et réparer votre mobil-home. Dans tous les cas vous pouvez vous adresser à notre SAV.

Le revendeur ou distributeur Mobil-Home Rideau doit faire une demande d'intervention écrite, circonstanciée et la plus détaillée possible au SAV.

Le particulier peut aussi, faire une demande de pièce détachée par courrier ou par email.

sav@mh-rideau.com

Pour une pièce détachée en stock, comptez 15 jours. Pour une intervention technique, comptez 1 à 3 mois pour des mobil-homes récents (pièces détachées en stock) et 3 à 6 mois pour des mobil-homes anciens (pièces détachées à recommander au fournisseur au cas par cas).